Dans les montagnes d’une beauté frappante de la région de l’est de l’Éthiopie se trouve un centre de distribution CARE. La splendeur naturelle de la région fait contraste avec l’horreur que doivent vivre des familles en raison de la pénurie alimentaire.
Gladys Gaba Cyrus a 42 ans. Elle est venue au camp de Dadaab lors de son départ de la ville de Yei au Soudan du Sud en 1995. Gladys est une mère monoparentale de cinq enfants, et son mari l’a abandonnée au camp pour retourner au Soudan du Sud. Voici ce que Gladys souhaite exprimer sur son expérience de réfugiée au camp de Dadaab et sur la façon dont CARE fait une différence dans sa vie :
Baby Yelfaabasoglo se souvient parfaitement du jour où, il y a trois ans, ses enfants ont été chassés de l’école car leurs frais de scolarité n’avaient pas été réglés. Cela lui a presque brisé le cœur. C’est que cette mère n’arrivait plus à joindre les deux bouts.