En février 2016, Batoul a mis quelques affaires dans un sac, pris son bébé de quatre mois et est partie toute seule vers l’inconnu. Elle a parcouru des milliers de kilomètres parsemés de nombreux obstacles avant d’atteindre la Serbie en fin d’année dernière.
Andarieta Titosse est veuve et mère de trois enfants. Son plus jeune enfant, Nércia, est âgé de moins de sept mois et a été sévèrement malnutris jusqu'à ce que CARE a contribué à fournir la famille avec l'aide alimentaire d'urgence.
« J’aime aller à l’école et voir mes amis. Mes matières préférées sont le portugais et l’anglais. Mais ça devient de plus en plus dur d’aller à l’école, parce que j’ai plein d’autres choses à faire et, parfois, je suis très fatiguée. »