BESOINS URGENTS AU SOUDAN DU SUD

LA SITUATION

La violence qui a éclaté en décembre 2013 a forcé plus d’un million de personnes à fuir leur foyer et causé la mort de plusieurs milliers d’autres. En outre, les graves pénuries alimentaires et la perte des plantations de la saison, causée par le conflit, laisse croire que cette crise pourrait dégénérer en une famine à grande échelle.

6,1 millions ont un urgent besoin d'assistance
1,8 million ont été déplacées
4,8 millions sont à risque de souffrir de la faim

Donnez à CARE dès aujourd'hui pour aider les femmes, les hommes et les familles pendant les crises et pour soutenir les efforts continus de CARE dans sa lutte contre la pauvreté et l'injustice sociale aux quatre coins du monde.

DONNEZ DÈS MAINTENANT 


LA RÉPONSE DE CARE

À ce jour, CARE a pu porter assistance à quelque 300 000 personnes dans trois des régions les plus durement touchées: Jonglei, Upper Nile, Unity.

Notre action porte sur les secteurs suivants :

Distribution de nourriture. CARE distribue de la nourriture aux populations déplacées ainsi que des programmes de nourriture et de nourriture pour le travail pour les communautés d'accueil.

La santé. CARE soutient plus de 40 établissements de santé qui, pour la majorité, sont restés ouverts en dépit des violences. Ces établissements dispensent des soins de santé de base, distribuent aux mères et aux enfants des informations essentielles sur la nutrition, et assurent des services liés à la santé sexuelle et reproductive. Beaucoup de ces établissements sont situés à proximité de zones de combats et, dans certains cas, ils ont eu à soigner des blessés. 

L’eau et l’hygiène. Depuis janvier dernier, CARE vient en aide aux personnes déplacées et aux collectivités qui les accueillent en leur fournissant des services d’approvisionnement en eau, d’assainissement et d’hygiène. Elle fait la promotion du lavage des mains en distribuant des pains de savon et dispense des formations sur la bonne hygiène corporelle et alimentaire.  

Protection des femmes et des jeunes filles. Le conflit a connu une recrudescence de la violence contre les femmes, et la situation semble s’aggraver. CARE milite dans la région pour la prévention de la violence sexuelle et sexiste. À cette fin, elle offre à des milliers de personnes des séances d’information sur les causes, les conséquences et la prévention de cette forme de violence.

Soutien des réfugiés en Ouganda. CARE vient en aide aux réfugiés qui ont fui le Soudan du Sud en leur offrant de l’eau potable ainsi que des services d’hygiène et d’assainissement, en plus d’un soutien à la protection des femmes et des filles. Nous suivons de près la situation des réfugiés au Kenya, en Éthiopie et au Soudan, et nous planifions une intervention potentielle. 


DERNIÈRES NOUVELLES

Travailleurs humanitaires au Soudan du Sud : « Qui nous traitera après votre départ? »

Le Soudan du Sud, le plus récent pays du monde, a obtenu son indépendance en 2011. Deux ans plus tard, le pays sombrait déjà dans la guerre civile. Les défis auxquels le jeune pays était déjà confronté – comme le manque de soins de santé de base, les épidémies de maladie et les taux élevés de malnutrition chronique – furent aggravés par le conflit. Pour en savoir plus.

Soudan du Sud : l'histoire de Zeieya

Zeieya est née le vendredi qui a précédé le Jour de l’indépendance au Soudan du Sud, le 9 juillet 2011. Son nom est évocateur : il signifie « lorsqu’arrive une nouvelle ère » et commémore l’indépendance de son pays. À quoi ressemble la vie de cette petite, cinq ans après que le Soudan du Sud ait proclamé son indépendance? Pour en savoir plus.

Des experts confirment le risque de famine au Soudan du Sud
« Les zones du Soudan du Sud qui présentent le plus grand risque de famine sont celles aux premières lignes du conflit; or, les organismes d’aide ne sont pas en mesure d’atteindre les populations dans le besoin en raison de l’insécurité. » Pour en savoir plus.

 

« L’eau insalubre vous rendra malades ! » – promotion de l’hygiène au Soudan du Sud
CARE fournit des services d’hygiène et d’assainissement dans tout le Soudan du Sud afin d’aider à prévenir la propagation du choléra et les éclosions d’autres maladies. Pour en savoir plus.