Crise alimentaire

LE CONTEXTE

L’état de famine a été déclaré au Soudan du Sud.

Si le monde tarde à réagir, il est à craindre que l’état de famine soit aussi déclaré en Somalie, au Yémen et au Nigéria.

Plus de 20 millions de personnes courent actuellement le risque d’être en famine. C’est plus que toute la population des grandes villes du Canada. De ce nombre, près de 1,4 million d’enfants souffrent de malnutrition sévère et sont en danger de mort.

Nous avons besoin de votre aide de toute urgence pour sauver des vies.

DONNEZ MAINTENANT

La famine est le pire scénario d’une crise alimentaire. Elle est déclarée lorsque certains critères dramatiques sont atteints, comme la mortalité, la malnutrition aiguë et la faim. Ça signifie que des gens ont déjà commencé à mourir de faim.

Cette catastrophe humanitaire désastreuse est attribuable aux conflits actuels, à la sécheresse et aux changements climatiques. Dans la plupart des pays à risque de famine, les récoltes ont été mauvaises, les points d’eau se sont asséchés et la violence a empêché l’arrivée de l’aide humanitaire si nécessaire et attendue.

Nous comptons sur vous. En ce moment, les équipes de CARE sont sur place pour fournir du soutien vital dans certaines des régions les plus touchées :

  • nous fournissons de l’aide alimentaire et des bons d’échange aux parents pour qu’ils nourrissent leurs enfants;
  • nous distribuons des semences pour que les familles replantent dans les terrains aux récoltes dévastées;
  • nous nous assurons que les familles aient accès à de l’eau potable;
  • nous avons porté assistance à 324 000 personnes au Soudan du Sud;
  • nos équipes ont aidé près de 260 000 personnes en Somalie;
  • nous avons aidé plus de 1,3 million de personnes dans le besoin au Yémen.

Mais l’aide d’urgence est plus nécessaire que jamais. Pour que les femmes, les filles et les familles en situation de crise reçoivent l’aide dont elles ont besoin, CARE a créé un Fonds d’urgence spécialement dédié aux régions à risque.

Votre don fournira à CARE les ressources cruciales lui permettant de soutenir les pays fragilisés par la crise alimentaire.


IMPACT

Soudan du Sud

  • En février 2017, l’état de famine a été déclaré dans des secteurs de l’État d’Unité à la suite de plus de trois années de violents conflits.
  • Les familles survivent de peine et de misère en mangeant des feuilles et des racines; les enfants souffrent de faim de façon insoutenable.
  • Nous offrons de la nourriture, de l’eau et des soins médicaux vitaux aux familles en détresse et ont fourni un soutien à 350 000 personnes à ce jour.

Somalie

  • Plusieurs graves sécheresses ont précipité des millions de personnes de la Corne de l’Afrique vers une faim extrême et des besoins d’aide pressants; la Somalie est maintenant au bord de la famine.
  • D’un bout à l’autre de la Somalie, les points d’eau se sont taris, les récoltes ont été détruites et le bétail a péri. Les prix des aliments et de l’eau ont grimpé en flèche et les familles ont été contraintes de vendre le peu de biens qu’elles avaient pour survivre.
  • CARE a atteint plus de 300 000 personnes en Somalie à ce jour avec un soutien d'urgence

Yémen

  • La guerre civile fait rage au Yémen depuis près de deux ans, occasionnant des problèmes majeurs d’accès aux ports pour la livraison de vivres et d’articles de première nécessité.
  • L’envergure des besoins est renversante : plus de 14 millions de personnes peinent chaque jour à trouver la nourriture et l’eau cruciales à leur survie. Des centaines de milliers d’enfants risquent de mourir de faim.
  • Les conflits qui perdurent rendent extrêmement difficiles les interventions d’aide. Mais CARE fait partie des rares organisations d’aide internationale sur le terrain.

Nigéria

  • La violence généralisée dans le nord du Nigéria ainsi que dans le bassin du lac Tchad et dans les pays voisins, ces quatre dernières années, a forcé des familles à fuir leur foyer et a sévèrement perturbé l’agriculture, privant de nourriture des millions de gens.

CARE EN ACTION

CARE est à l’œuvre au Soudan du Sud, au Yémen, en Somalie et dans d’autres pays du bassin du lac Tchad, dont le Nigéria, fournissant de l’« indispensable » :

  • de l’aide alimentaire et des bons d’échange;
  • des semences et des graines pour replanter les champs dévastés
  • de l’eau potable

CARE accordera une attention particulière aux femmes et aux filles car nous savons qu'elles sont particulièrement à risque de malnutrition et de violence sexiste.

Nos équipes travaillent avec les communautés afin de réduire la gravité de cette crise alimentaire. Mais nous avons besoin de votre aide avant qu’il ne soit trop tard.

CARE craint que les conditions se détériorent encore dans ces pays et entraînent des morts pourtant évitables. Nous demandons à toutes les parties impliquées dans les conflits de donner libre accès à l’aide humanitaire et lançons un appel à la générosité aux donateurs pour qu’ils contribuent à sauver le plus de vies possible.

Pour que les femmes, les filles et les familles en situation de crise reçoivent l’aide dont elles ont besoin, CARE a créé un Fonds d’urgence spécialement dédié aux régions à risque.

Votre don fournira à CARE les ressources cruciales lui permettant de soutenir les pays fragilisés par la crise alimentaire.

Un don de 70 $ pour des enfants affamés – peut assurer 1 mois de nourriture supplémentaire à 4 enfants souffrant de malnutrition.

Un don de 120 $ pour du matériel d’urgence – peut assurer 3 couvertures, une natte de couchage, une bâche en plastique, des ustensiles de cuisine, des bidons d’eau, du savon antibactérien et des vêtements pour une famille de 7 personnes.

Un don de 530 $ pour un traitement de l’eau – peut assurer un traitement urgent d’assainissement de l’eau et des articles d’hygiène à 20 familles.

DONNEZ MAINTENANT