Regard sur 2016 : Alep, Haïti et la quête d’espoir

Sans l’ombre d’un doute, les 12 derniers mois ont renfermé leur part de crises et d’incertitudes…

Alors que la crise des réfugiés syriens a atteint des proportions inconcevables, la ville assiégée d’Alep s’est transformée en scène de ruines. Des dizaines de milliers de civils ont été tués, et des milliers d’autres demeurent prisonniers des tirs croisés des groupes qui se battent.

CARE travaille sans relâche pour fournir de l’assistance vitale aux réfugiés syriens de la Jordanie, du Liban, de la Turquie et de l’Égypte, en plus d’aider les personnes affectées par la crise directement en Syrie. Jusqu’à présent, CARE a rejoint plus de 2,34 millions de personnes touchées par la crise. Et nous avons l’intention de poursuivre nos efforts en 2017 et l’année suivante. Mais pour y arriver, nous avons besoin de votre soutien.

La dernière année a également été marquée par des dévastations causées par l’ouragan Matthew, un puissant cyclone de catégorie 4 qui a frappé de plein fouet Haïti, Cuba et certaines régions des Caraïbes au début d’octobre. Encore vulnérables en raison du tremblement de terre aux effets persistants qui les avait affligés en 2010, les Haïtiens étaient particulièrement exposés aux risques. L’équipe d’intervention d’urgence de CARE a été à pied d’œuvre sur place avant la tempête et continuera d’agir. Grâce à votre soutien, nous avons pu servir des repas chauds, reconstruire des abris, distribuer des trousses d’hygiène et des comprimés pour purifier l’eau, donnant ainsi un coup de main aux familles au quotidien.

Ensemble, cette année, nous avons contribué à réduire la pauvreté dans plus de 94 pays. Ensemble, nous avons aidé les gens affectés par les conséquences dévastatrices d’El Niño. Ensemble, nous avons offert un meilleur accès à la nourriture à des personnes vulnérables de pays comme l’Éthiopie, le Mali et la Bolivie. Ensemble, nous avons collaboré à lutter contre la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans ainsi que chez les femmes enceintes et allaitantes du Malawi, du Mozambique et de la Zambie. Ensemble, nous avons autonomisé des femmes, des filles et des communautés à travers le monde, leur permettant de se façonner une vie meilleure.

Malgré les incertitudes et les crises de 2016 combinées à l’instabilité qui a teinté le monde cette année – et tout particulièrement en raison de ces incertitudes –, une chose ressort clairement : nous devons poursuivre nos efforts avec encore plus d’ardeur. En tant qu’organisation mondiale, CARE continuera à prôner son inébranlable vision. Et cette vision est celle d’un monde fait d'espoir, de tolérance et de justice sociale, où il n’y a plus de pauvreté et où les gens vivent dans la dignité et la sécurité.

Ensemble, grâce à votre soutien, nous continuerons d’assurer des secours d’urgence, du développement durable, des partenariats locaux, de la formation et des mesures d’espoir, aussi bien pour la prochaine année que pour celles qui suivront.

Ce sont des donateurs engagés comme vous qui rendent possibles les changements durables.

DONNEZ MAINTENANT

Je vous réitère mes plus sincères mercis pour votre appui constant. Je profite de l’occasion pour vous souhaiter, à vous et aux vôtres, un temps des Fêtes agréable et heureux.

Très chaleureusement,

Gillian Barth
Présidente et chef de la direction