Cinq activités estivales pour les enfants et leur communauté!

Par Shannon Elliot, directrice du Marketing de CARE Canada

Même si l’automne sonnera bientôt le début des classes et maintenant que les enfants s’en sont donné à cœur joie dans la piscine comme au parc, il n’est pas trop tard pour faire le plein d’activités enrichissantes cet été. Je le sais, ce sont mes enfants qui me l’ont dit!

Ma fille de 11 ans, pour qui redonner à sa communauté prend de plus en plus d’importance, m’a rappelé que l’été n’était pas une excuse pour prendre congé de bonnes actions.

Dans cet esprit, je vous propose quelques idées d’activités solidaires à réaliser avec vos enfants en cette saison estivale.

1. Tenir un kiosque de limonade au profit d’un organisme de bienfaisance
Ma fille adore faire de la limonade. Surtout, elle adore faire de la limonade fraîchement pressée. Un plus pour les acheteurs, mais un gros zéro pour ma cuisine. Pourtant, ce qui lui plaît le plus dans tout ça, c’est de pouvoir remettre le produit de ses ventes à des organismes de bienfaisance. Je ne me lasse jamais de voir ma fille et ses amis aborder les voisins, qui sont aux anges de boire de la limonade amère à un prix exorbitant – et au profit d’une bonne cause!

2. Passer à la bibliothèque et enrichir ses connaissances
Vous avez pris un coup de soleil de trop? Les fêtes autour de la piscine ne vous disent plus rien? Le moment est venu de profiter d’un moment de tranquillité en compagnie d’un bon livre. La bibliothèque municipale est un endroit frais, calme et qui regorge de trésors, où vous et vos tout-petits pouvez vous réfugier pour un moment de détente et d’apprentissage. Choisissez un enjeu auquel vos enfants peuvent s’identifier et tentez de trouver comment ils peuvent faire une différence. Vous ne savez pas par où commencer? Jean-Marc Jancovici est l’auteur du livre Le changement climatique expliqué à ma fille. Il explique sans détour, avec beaucoup d’images et de métaphores, les enjeux écologiques de l’heure en s’adressant à la génération qui a les moyens de changer la donne. Il compare par exemple l’atmosphère à une baignoire qui aurait beaucoup trop de robinets (de CO2) difficiles à fermer. Si vos enfants lisent l’anglais, ils s’intéresseront sans doute au recueil de discours de la jeune militaire suédoise de 16 ans Gretha Thundberg, No One is Too Small to Make a Difference.

3. Faire un ménage estival – et donner!
Ma fille a tendance à amasser plus de trucs qu’elle ne le devrait : vêtements, livres, souvenirs et autres babioles en tous genres. Pourtant, quand la mère de son ami lui a demandé si elle avait des choses en trop pour une famille de réfugiés qui emménageait dans le quartier, non seulement elle a ratissé la maison en quête d’articles à offrir à une famille dans le besoin, mais elle a offert de les aider à déménager leurs boîtes dans leur nouvel appartement. En plus d’avoir permis un nettoyage de la maison, ma fille a pu mesurer d’elle-même la portée de ses actions sur les autres.

4. Donner un peu d’amour au parc du quartier
Bien que je n’arrive pas à distinguer le plancher de la chambre à coucher de mes enfants sous tout leur désordre, ces derniers refusent de laisser traîner des déchets dans les espaces verts. (J’imagine qu’il y a de la lumière au bout du tunnel.) Ils sont incapables d’enjamber une canette, un sac ou un emballage sans le ramasser et aller le déposer à la poubelle ou au bac de recyclage le plus près, et je m’en réjouis. Les parcs étant davantage fréquentés en été, c’est le moment idéal de prendre des gants et des bacs et de vous y rendre avec vos tout-petits pour une petite séance de nettoyage. Célébrez ensuite votre bonne action autour d’un pique-nique ou d’une bonne crème glacée!

5. Partir à la rencontre d’un nouvel ami
La saison estivale accueille bien souvent de nouvelles familles dans le quartier en prévision de la prochaine année scolaire. Bien que mes enfants se montrent un peu timides quand vient le temps d’accueillir les nouveaux venus, ils sont beaucoup plus emballés d’aller sonner à la porte pour se présenter lorsque nous préparons de petites trousses de bienvenue, qui comprennent des « conseils d’initiés » sur le voisinage, de petits cadeaux et quelques pâtisseries. C’est facile de s’occuper de ses affaires, mais c’est encore plus plaisant de faire de nouvelles connaissances et de les faire sentir chez elles.

Profitez de la belle température pendant qu’il est encore temps pour semer l’entraide (et la joie) grâce à l’une ou l’autre de ces activités enrichissantes, ou laissez libre cours à votre imagination! Le monde ne s’en portera que mieux.