Les cadeaux CARE en photos

Les cadeaux CARE : une façon originale de rassembler les gens que vous aimez pour mettre fin aux inégalités.

Unice, from Zambia who is the chairlady for Tujatane women’s credit group

Unice habite en Zambie. Elle est membre d’un groupe d’épargne appelé Tujatane, qui signifie « travaillons ensemble ». Le groupe a octroyé un prêt à Unice pour lui permettre de faire croître son entreprise spécialisée dans la vente de kapenta (petits poissons séchés), d’épices et d’autres aliments traditionnels.

« En travaillant avec d’autres femmes, j’ai pris conscience de la nécessité de nous unir pour résoudre des problèmes. Ça me rend heureuse d’être à la tête d’une entreprise et de toucher un revenu, car je sais que je peux nourrir ma famille grâce à mon travail acharné. »

Vous souvenez-vous de Precious? Cette jeune fille vivant dans une zone rurale du Zimbabwe devait marcher pendant des heures et affronter des serpents et des crocodiles pour aller puiser de l’eau, qui était souvent contaminée. Pendant ce temps, elle ne pouvait pas aller à l’école et s’instruire.

CARE a financé le forage d’un puits permettant aux habitants du village d’accéder à de l’eau potable.

« Je suis si heureuse qu’un puits ait été construit! Désormais, nous n’avons plus besoin de parcourir de longues distances pour accéder aux points d’eau. Je vais pouvoir arriver à l’heure à l’école et me concentrer sur mes études. Avant, mes camarades et moi devions parfois nous absenter de l’école, car l’eau que nous buvions nous rendait malades. Ce n’est plus le cas maintenant. Merci, CARE! »

Âgée de neuf ans, Pheakany est en troisième année. Elle habite dans un petit village du Cambodge avec ses parents et son frère, dans une maison située tout juste derrière son école. Pheakany bénéficie du programme d’éducation pour les minorités ethniques de CARE et est scolarisée dans deux langues : sa langue maternelle, le kreung, et la langue nationale, le khmer.

« Je vais à l’école parce que je veux apprendre à lire et à écrire. J’aimerais enseigner au primaire, car je veux aider d’autres personnes à apprendre de nouvelles choses et à trouver du travail. Mon enseignante, Chorvey, est un modèle pour moi. Elle est gentille et attentionnée. »

Les aliments caloriques et riches en protéines aident des enfants qui souffrent de malnutrition sévère à gagner du poids et à prendre des forces. Ces aliments prêts à manger ont sauvé la vie de milliers d’enfants sous-alimentés partout dans le monde. Yasmin, qui vit dans un camp de personnes réfugiées et déplacées au Bangladesh, est l’un d’eux.

Refugee children playing in the snow in Sjenica

Souvent, les familles réfugiées ne sont pas équipées pour affronter le froid. Elles peuvent notamment avoir besoin de chaussures, de manteaux imperméables, de gants, de chapeaux, de foulards et de chaussettes de laine.

Ces enfants syriens ont dû quitter leur domicile. Ils vivent désormais à Sjenica, une ville au sud-ouest de la Serbie. En hiver, cette ville enregistre des températures pouvant aller de -15 à -20 degrés Celsius. Grâce à vous, CARE et ses partenaires locaux veillent à ce que les personnes réfugiées puissent se munir de vêtements chauds pour affronter le froid.

Nous avons le plaisir de vous annoncer que tous les cadeaux care seront automatiquement jumelés cette année, ce qui permettra de doubler leur effet. Achetez-en un, et nous en offrirons deux! Faites votre choix parmi plus de 40 cadeaux et contribuez à changer le monde.