Les Filles du Docteur March : Un Classique Réinventé

Par Samara Caplan, agente au marketing de contenu chez CARE Canada

Les quatre filles du docteur march, un roman de louise may ALCOTT publié en 1868, a FAIT L’OBJET de nombreuses adaptations cinématographiques. la plus récente, celle de greta gerwig, a pris l’affiche le 25 décembre dernier et figure dans notre palmarès des films à voir pendant les fêtes.

J’avais si hâte de voir ce film que je comptais les jours qui me séparaient d’une sortie au cinéma. Le livre racontant l’histoire des filles du docteur March était l’un de mes préférés lorsque j’étais enfant, et cette histoire continue de m’inspirer aujourd’hui. Réalisé par Greta Gerwig, dont la comédie dramatique Lady Bird, sortie en 2017, lui a valu d’être en lice pour l’oscar du meilleur réalisateur, le film met en vedette Emma Watson, Laura Dern, Meryl Streep, Saoirse Ronan et plusieurs autres femmes inspirantes. On pouvait donc s’attendre à ce qu’il soit fabuleux, rien de moins.

Vous n’avez pas eu la chance de lire Les quatre filles du docteur March lorsque vous étiez enfant? En voici un résumé.

L’histoire gravite autour des sœurs March : Meg, Jo, Beth et Amy, qui tentent de se tailler une place dans un monde offrant peu de possibilités pour les femmes. Jo est le personnage principal. Ayant l’ambition de tracer son propre chemin et de devenir une célèbre auteure, elle bouleverse les normes en vigueur. La vie actuelle des sœurs et leur enfance sont présentées en alternance, de sorte que le spectateur peut voir ces jeunes filles évoluer et devenir des femmes.

Jo a souvent été représentée comme une icône féministe dans la littérature. La plupart des femmes qui ont lu le livre de Louise May Alcott diraient sans doute que ce personnage est celui auquel elles s’identifient le plus. Les trois autres sœurs sont présentées de manière quelque peu différente dans l’adaptation de Gerwig : chacune entretient des passions et des rêves qui lui sont propres, mais toutes sont des femmes fortes qui aspirent à changer le monde à leur façon. Cette approche permet à une histoire vieille de plus de 150 ans de s’inscrire dans la modernité et insuffle profondeur et dynamisme aux personnages. Le propos est en effet bien d’actualité : qu’elle aspire à fonder une famille, à se marier, à élever des enfants ou à avoir une carrière, une femme peut faire tout ce qu’elle désire. Ainsi, à la sortie du cinéma, le spectateur peut non seulement s’identifier à Jo, mais aussi à Meg, Beth ou Amy.

Le film regorge de dialogues percutants comme celui-ci, où Amy explique à son ami d’enfance ce que le mariage représente pour une femme :

« … En tant que femme, je ne peux pas gagner d’argent. Du moins, pas assez pour subvenir à mes besoins ou à ceux de ma famille. Et même si je gagnais mon propre argent, ce qui n’est pas le cas, mon mari se l’approprierait dès l’instant où je deviendrais sa femme. Et si nous avions des enfants, ils porteraient leur nom, pas le mien. Ces enfants seraient les siens, alors ne me dis pas que le mariage n’a aucune visée économique. Ce n’est peut-être pas le cas pour toi, mais ce l’est pour moi. »

Cette réalité ne correspond peut-être plus à celle de la majorité des Canadiennes, mais elle est criante de vérité pour d’autres femmes ailleurs dans le monde. Certes, le monde a bien changé depuis que Les quatre filles du docteur March a été publié, mais l’histoire n’en demeure pas moins pertinente et d’actualité.

Amenez vos amis, vos parents, vos enfants et tous ceux et celles que vous côtoyez voir la plus récente adaptation de ce classique. Jumelée à une magnifique trame narrative, l’histoire vous donnera envie de vous joindre à la lutte pour les droits des femmes, qui se poursuit depuis des générations. Vous tomberez sous le charme de ces femmes au caractère bien trempé que sont les sœurs March et de la réalisatrice qui a porté leur histoire à l’écran.

Vous avez vu les filles du docteur march? dites-nous ce que vous en avez pensé sur facebook et twitter.