#SheLeadsInCrisis

Lutter contre les changements climatiques et les crises humanitaires en stimulant le leadership et la résilience des femmes

La résorption des crises climatiques et humanitaires, étroitement liées, passe par l’égalité des genres. Nous savons que les femmes et les jeunes filles sont les plus touchées par les effets de ces crises. C’est pourquoi nous pensons qu’elles doivent être pleinement intégrées au processus d’élaboration de politiques et à la mise en place de mesures visant à les résorber.

En intégrant les femmes et les jeunes filles à l’élaboration de politiques visant à réduire les risques associés à la crise climatique et aux crises humanitaires, nous nous assurerons de la pertinence de ces politiques tout en éliminant les stéréotypes fondés sur le genre et en faisant tomber les barrières à l’égalité. En effet, si l’égalité des genres n’est pas enchâssée dans les mesures d’aide humanitaire et celles visant à résorber les effets des changements climatiques, il y a fort à parier que les politiques adoptées seront inadéquates et qu’elles entretiendront ou même renforceront les inégalités existantes et les autres formes d’exclusion sociale.

Faites entendre votre voix en signant la pétition e-2395, qui demande au gouvernement du Canada de s’engager à ce qu’au moins 50 % du financement versé par le Canada à des pays en développement pour lutter contre les changements climatiques soit destiné à des mesures d’adaptation, soit à des façons de réduire les risques associés aux conséquences des changements climatiques. La pétition demande également qu’au moins 15 % de ce financement soit consacré à des projets ayant pour objectif principal l’égalité des genres.