Mardi je donne : Une occasion à saisir

Message de Barbara Grantham, présidente et chef de la direction, CARE Canada

Si des messages au sujet du mardi je donne vous sont généralement adressés durant les fêtes, nous appelons demain à une journée mondiale de mobilisation et de don spécialement consacrée à la COVID-19.

Dans le cadre du Mardi je donne, les Canadiennes et Canadiens sont invités à se mobiliser pour témoigner du pouvoir de notre générosité collective. La COVID-19 touche tout le monde... mais elle touche chaque personne différemment.

Pour moi, la pandémie a révélé de façon criante les inégalités sociales au Canada et, plus fortement, autour du monde. Celles-ci s’affichent à la une des quotidiens. Des membres parmi les plus vulnérables de nos communautés subissent les pires conséquences et paient le prix le plus élevé. Pendant que certains d’entre nous sont en sécurité à la maison, d’autres travaillent d’arrache-pied pour assurer notre protection. Et nous savons qu’en tant que Canadiennes et Canadiens, nous profitons d’une aide et d’un soutien dont sont privées les femmes, les jeunes filles et leurs familles dans bon nombre de pays sur la planète.

Je crois pourtant que chaque crise apporte son lot de possibilités. Lors d’une récente conversation, des collègues dirigeants et moi-même nous sommes demandés : « Que faire de ce moment? »

Voilà bel et bien la question qui occupe tous les esprits, n’est-ce pas?

En l’espace de quelques semaines, tout ou presque a changé. Alors que nous nous levions chaque matin avec une idée claire de ce que la journée nous réservait, tout à coup la vie n’est plus si simple et prévisible. Au lieu de voir la journée qui s’annonce avec la précision d’un télescope, nous avons plutôt l’impression de regarder dans un kaléidoscope dont les motifs et les prismes changent en permanence. S’adapter à cette imprévisibilité constante est difficile. Mais elle ouvre également des possibilités.

En effet, ce moment nous offre une possibilité de réfléchir à ce que nous attendons de la nouvelle « normalité » et de nous mobiliser avec d’autres pour en faire une réalité.

La COVID-19 touche tout le monde... mais elle touche chaque personne différemment.

Barbara Grantham

PRÉSIDENTE ET CHEF DE LA DIRECTION, CARE CANADA

Chez CARE Canada, nous étudions attentivement les manières dont nous pouvons mieux aider les femmes et les jeunes filles des pays en développement à non seulement surmonter cette crise, mais aussi à bâtir un monde plus juste et résilient dans le contexte de cette pandémie de COVID-19 et au-delà.

Demain, à l’occasion du Mardi je donne, envisageons les différentes possibilités qui s’offrent à nous : « Que peut-on faire, que va-t-on faire de ce moment? Comment s’assurer individuellement qu’il compte? Qu’attendons-nous de la nouvelle normalité? » Il est important que nous répondions à ces questions de façon collective.

Je sais sans le moindre doute que les gens ont des besoins, et que le rôle d’organismes comme CARE est d’y répondre. Demain, à l’occasion du Mardi je donne, je ferai donc tout mon possible pour m’assurer que l’équipe de CARE, qui vient en aide à certaines des femmes et des jeunes filles les plus vulnérables de la planète, dispose des outils et des ressources nécessaires à la réussite de sa mission – aujourd’hui, à l’heure où les besoins sont si criants.

Nous espérons pouvoir compter sur vous.

~Barbara

P.-S. Surveillez nos réseaux sociaux demain pour découvrir des billets inspirants sur les façons dont nous pouvons toutes et tous agir en vue d’un monde plus juste et résilient.