Catherine Clark : ce que la fête des Mères signifie à mes yeux

Catherine Clark with her children at CARE's Walk In Her Shoes event in Ottawa. March 2018Par Catherine Clark, membre du conseil d'administration de CARE Canada

Ma mère a toujours été un phare dans ma vie. Forte, courageuse, intelligente et déterminée à rendre le monde meilleur, elle m'a donné l’exemple, dès mon plus jeune âge, qu’on ne pouvait ignorer l'injustice. Ce n'était pas dans nos options.

En grandissant, j'ai eu l'occasion de beaucoup voyager avec mes parents. Chaque fois, ma mère a insisté pour qu’on aille observer les effets des programmes locaux des pays où le Canada offrait de l'aide internationale. Quand c’était possible, elle m'a permis de l’accompagner dans ses visites pour que je réalise que mon mode de vie n'était pas celui de la plupart des gens, que les privilèges d'éducation, d'égalité, de santé et de bien-être n'étaient pas les mêmes pour tous. Cette grande leçon de vie a été déterminante pour moi.

Maintenant que je suis mère à mon tour, je suis les traces de ma mère. Je défends les causes qui encouragent l'autonomisation des femmes et des filles. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles je suis si fière d'être membre du conseil d'administration de CARE Canada. CARE aide des femmes et des filles à sortir de la pauvreté, à s’instruire, à gagner des revenus, à se faire respecter et à connaître des succès dans leurs communautés. Je crois fermement que si vous donnez la chance à une femme d'améliorer sa vie, elle y parviendra et, en plus, elle améliorera la vie de tous ceux qui l’entourent.

À l'approche de la fête des Mères, j’ai toujours une pensée pour les personnes qui ont du mal à assurer la sécurité, la santé et l’avenir de leurs enfants. La fête des Mères me rappelle que c’est merveilleux de se réunir et de faire la fête avec les gens qu’on aime, mais que c’est aussi notre devoir d'aider les autres mamans du monde entier à améliorer leur vie et celle des membres de leur famille. Si je soutiens CARE et les programmes qu'elle offre aux femmes dans le monde, c’est tout simplement parce qu’en tendant la main à une femme, on soulève sa communauté. Et lorsqu’on élargit notre générosité et qu’on tend la main à plusieurs femmes, on a alors la possibilité de changer le monde.


À la fête des Mères, faites un don qui aidera des mères de partout au monde. Jusqu’au 31 mai, votre don sera doublé.

DOUBLEZ L’IMPACT DE VOTRE DON