la SITUATION

En mars 2019, le cyclone Idai a frappé le Mozambique, Malawi et Zimbabwe à une vitesse supérieure à 200 kilomètres par heure, causant de graves dommages. Un mois après Idai, une deuxième tempête a frappé le nord du Mozambique alors que le pays se remettait encore du cyclone Idai. Plus de 600 personnes sont mortes et 1 600 ont été blessées lors des catastrophes sans précédent des cyclones Idai et Kenneth.

C'est la première fois dans l'histoire enregistrée que deux forts cyclones tropicaux frappent le pays au cours de la même saison. L'impact des cyclones a également affecté négativement la nutrition, la santé, l'éducation, les moyens de subsistance, l'eau et l'assainissement.

Près d'un an après les tempêtes, la situation ne semble que légèrement meilleure. Des organisations d'aide telles que CARE ont touché plus de 300 000 personnes avec une aide vitale : nourriture, eau potable et abris d'urgence. Mais pour beaucoup, les besoins semblent s'être multipliés.

Selon les Nations Unies, 2,5 millions de personnes, soit près de 10% de la population, dépendent de l'aide humanitaire. Plus de 1,6 million de personnes n'ont pas assez de nourriture - un nombre qui devrait augmenter dans les prochains mois.

L’INTERVENTION DE CARE

CARE accorde une importance particulière aux femmes et aux jeunes filles. Si ces dernières sont particulièrement vulnérables en période de crise, elles possèdent aussi des capacités susceptibles d’aider leur communauté à surmonter la tragédie.

Dans le cadre de sa réponse humanitaire aux cyclones, CARE distribue des semences résistantes à la sécheresse, dont du sorgho, du niébé, des arachides, des plants d'ananas, du maïs et du mil, à plus de 36 000 petits agriculteurs dans des régions où les récoltes ont été détruites par les tempêtes au Mozambique. CARE dispense également une formation de base sur les pratiques agricoles améliorées qui présentent des avantages pour les agriculteurs et les terres selon les pratiques traditionnelles. Ces techniques aideront les communautés à combattre les effets du changement climatique à l'avenir.