QU’EST-CE QUE L’EBOLA?

La maladie à virus Ebola (MVE) est une fièvre hémorragique rare et généralement fatale. Le premier cas a été signalé en 1976 en République démocratique du Congo (RDC), près de la rivière Ebola.

La MVE est provoquée par une infection, laquelle se transmet par contact direct avec les fluides corporels d’une personne infectée ou décédée des suites de cette infection. Principales responsables des soins, les femmes et les jeunes filles sont davantage exposées au virus que les hommes et représentent la majorité des cas d’Ebola.

La RDC a connu 10 épidémies d’Ebola depuis la découverte du virus en 1976.

L’épidémie de MVE qui a sévi en Afrique de l’Ouest de 2014 à 2016 fut la plus sévère de l’histoire. Plus de 28 600 cas et 11 325 décès ont été recensés. Seules les mesures de quarantaine, de suivi et de traitement mises en place par les autorités locales, le personnel médical et la communauté internationale ont empêché la propagation de l’épidémie au reste du monde.

Étant donné le caractère hautement contagieux et mortel du virus, un grand nombre de membres du personnel médical qui sont intervenus pour soigner les personnes infectées ont également contracté le virus et parfois perdu la vie en tentant d’éviter une épidémie mondiale.

L’ÉPIDÉMIE ACTUELLE EN RDC

Le 1er août 2018, le gouvernement de la RDC a annoncé une nouvelle épidémie d’Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, situées dans l’est du pays.

Plus de 2600 cas d’Ebola ont été confirmés dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu au cours de la dernière année, et se sont soldés par plus de 1800 décès. Environ 1 cas sur 3 est un enfant.

Le manque de sécurité aux endroits où le virus s’est propagé, qui sont également parmi les régions les plus densément peuplées du pays, ainsi que la faible réaction de la communauté ont largement contribué à la progression de l’épidémie.

Au cours des dernières semaines, le virus s’est propagé en Ouganda, État frontalier de la RDC.

Le 17 juillet 2019, la communauté internationale a déclaré l’actuelle épidémie d’Ebola en RDC « urgence sanitaire mondiale ».

QUE FAIT CARE?

CARE a commencé à intervenir relativement à l’épidémie d’Ebola en RDC en août 2018, notamment dans les régions où nous étions déjà présents avant le déclenchement de l’épidémie. Les interventions de CARE comprennent la sensibilisation de la communauté et la mise en place de dispositifs de lavage des mains dans des écoles et des établissements locaux, la formation de personnel médical, l’approvisionnement en eau et en matériel de protection et la distribution de trousses d’hygiène et de protection. Celles-ci sont particulièrement utiles aux femmes et aux jeunes filles, plus exposées au virus en raison de leur rôle traditionnel de pourvoyeuses de soins au sein de leur famille. Ces trousses contiennent du désinfectant pour les mains, des rasoirs, des serviettes hygiéniques, du savon et d’autres articles.

COMMENT AGIR

Dans l’urgence, réagir rapidement sauve des vies. Faites dès aujourd’hui un don au Fonds d’intervention d’urgence de CARE Canada.