APERÇU DU PROJET

  • Objectif : offrir un programme inclusif et holistique à de jeunes filles et jeunes garçons non scolarisés âgés de 10 à 19 ans afin d’augmenter OU améliorer leurs connaissances et capacités en matière de santé sexuelle et reproductive, et droits connexes, de leur permettre de développer leurs compétences de vie courante et de littéracie financière
  • Domaines d’action : Santé sexuelle et reproductive, et droits connexes; autonomisation économique
  • Groupe cible : les jeunes filles non scolarisées âgées de 10 à 19 ans
  • Où : Kenya, Ouganda et Zambie
  • Durée : du 22 juillet 2021 au 31 janvier 2029

ÉTAT DE SITUATION

Les adolescentes non scolarisées sont régulièrement exclues des programmes habituels consacrés à la santé sexuelle et reproductive, et droits connexes des adolescentes et adolescents. Il s’agit d’un public difficile à atteindre, qui dispose d’un accès limité aux services de santé sexuelle et reproductive, mais qui a des besoins significatifs. Dans le cadre de ce projet, nous ciblerons les zones urbaines non-loties (Kenya), les zones rurales (Zambie) et les collectivités accueillant des réfugiés (Ouganda). Les jeunes vivant dans ces communautés n’ayant bien souvent pas encore bénéficié des avancées juridiques nationales en matière de santé et de droits sexuels et reproductifs, ni des mesures de renforcement des systèmes de santé. De nombreux jeunes, et plus particulièrement les adolescentes, se trouvent donc en situation de vulnérabilité. Ces besoins sont d’autant plus poignants en ce qui concerne santé sexuelle et reproductive des adolescents, particulièrement des adolescentes, et l’accès aux services de santé. En effet, celles-ci sont particulièrement vulnérables et doivent naviguer entre des normes, modèles et attentes qui sont difficiles à concilier, voire contradictoires avec leurs besoins réels en matière de santé sexuelle et reproductive et entravent leur plein accès aux services de santé adaptés aux adolescents et adolescentes.

CE QUE FAIT CARE

Le projet « Elle prend son envol »  sera mené en collaboration avec les prestataires de soins de santé  et les principales parties prenantes des communautés ciblées. L’objectif est de fournir  aux adolescentes et adolescents de l’information factuelle sur la santé sexuelle et reproductive, de s’attaquer aux causes profondes des inégalités entre les genres  et d’améliorer les services de santé. Il s’agit aussi de travailler avec les jeunes, plus particulièrement avec les jeunes filles, afin qu’elles soient plus à même de prendre des décisions concernant leur vie et leur corps.

Voici les objectifs du projet projet « Elle prend son envol » :

  1. Accroître le recours aux services de santé sexuelle et reproductive, comme en fournissant de l’information sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), en facilitant l’accès à la contraception/planification familiale et en sensibilisant les jeunes filles à l’hygiène menstruelle;
  2. Améliorer la prestation de services de santé sexuelle et reproductive afin qu’ils répondent aux besoins et aux désirs des jeunes, et plus particulièrement des adolescentes;
  3. Soutenir, à travers des mesures d’accompagnement et autres ressources, les organismes de défense des droits des femmes et des jeunes filles, dans leurs efforts de plaidoyer  en faveur de politiques, de cadres juridiques et de services fondés sur des données probantes, redevables et  équitables  en matière de santé sexuelle et reproductive, et droits connexes  des adolescentes et adolescents.

À toutes les étapes du projet, les adolescentes et adolescents travailleront avec l’équipe du projet et ses partenaires  afin de faire progresser le processus décisionnel des jeunes et d’améliorer les résultats obtenus. Ils veilleront notamment à ce que leurs droits, leurs aspirations et leurs idées influencent la mise en œuvre du programme, en s’appuyant sur leurs propres recherches et en exprimant leur voix grâce au  conseil consultatif des jeunes du projet « Elle prend son envol » .

OBJECTIFS DU PROJET

Le projet viendra directement en appui à 203 370 jeunes filles non scolarisées âgées de 10 à 19 ans. Il leur permettra d’accéder aux services de santé sexuelle et reproductive et de connaître leurs droits. Au total, ce sont 777 314 femmes et jeunes filles et 657 269 hommes et jeunes garçons qui bénéficieront indirectement de cette initiative.

Partners