APERÇU DU PROJET

  • Objectif : Défendre les droits des femmes et des jeunes filles et l’égalité entre les sexes
  • Groupes cibles : Organisations de défense des droits des femmes et mouvements de femmes
  • Où : Kenya, Soudan du Sud et Côte d'Ivoire
  • Période : 2019 à 2024 (cinq ans)

LE PROBLÈME

Au Kenya et au Soudan du Sud, les organismes de défense des droits des femmes combattent de très graves violations des droits de la personne dont sont victimes les femmes et les jeunes filles d’Afrique de l’Est : viols, violence, féminicide, mariage d’enfants, mariage forcé et mutilations génitales. Souvent, celles qui dénoncent ces injustices sont forcées d’épouser leur violeur ou risquent la prison pour diffamation. C’est pourquoi les organismes de défense des droits des femmes doivent se poser en porte-parole et agir sur trois fronts distincts :

  1. Faire valoir les droits des femmes dans les communautés;
  2. Revendiquer des changements de politique et leur mise en application;
  3. Revendiquer des changements de politique et leur mise en application;

Or ces organismes œuvrent dans un contexte difficile, peu propice à leur intervention. Leur action est restreinte par une base de financement imprévisible, l’espace de la société civile ne cesse de s’éroder et cette dernière fait preuve d’un certain aveuglement par rapport aux enjeux de genre. En ressort un lot de problèmes, dont un financement inadéquat, un manque de ressources, un contexte de compétition entre organismes, des dissensions et l’absence de structures stratégiques fiables et de cadres favorisant la collaboration. De plus, la COVID-19 menace les acquis chèrement gagnés par les mouvements de femmes en matière d’égalité entre les sexes et rend le travail des organismes de défense des droits des femmes difficile. Par conséquent, pour que ces organismes puissent atteindre leur plein potentiel d’agents de changement et protéger les droits des femmes et des jeunes filles, nous devons les aider à obtenir les fonds, les ressources et l’aide dont ils ont besoin.

CE QUE FAIT CARE

Les objectifs de ce projet sont les suivants :

  1. Améliorer la gouvernance, la gestion, les programmes et la pérennité des organismes de défense des droits des femmes au Kenya, Soudan du Sud et au Côte d'Ivoire;
  2. Améliorer leur capacité à offrir des services de qualité;
  3. Accroître l’efficacité des mouvements de femmes locaux.

Ce projet – et le rôle que CARE y joue – diffère des projets de développement dits « traditionnels » en ce sens que ce sont les organismes eux-mêmes qui déterminent les enjeux sur lesquels ils entendent intervenir, ainsi que les moyens qu’ils emploieront pour y parvenir. Ils décident comment leurs alliés (comme CARE) les aideront dans leurs luttes et contribueront à leurs objectifs à elles. Ils ont le contrôle; ils définissent les activités et les objectifs du projet. Le rôle de CARE est plutôt de les accompagner, de faciliter et de catalyser le projet et d’établir des liens entre les organismes pour qu’ils puissent s’épauler et propulser les mouvements de femmes.

COMMENT VOUS POUVEZ AIDER

OBJECTIFS DU PROJET

  • Offrir des subventions pluriannuelles à 66 organismes de défense des droits des femmes pour qu’ils puissent mettre en œuvre leurs propres programmes.
  • Fournir des subventions ponctuelles à quelque 110 organismes de défense des droits des femmes pour qu’ils puissent intervenir rapidement quand surviennent des problèmes urgents relatifs aux droits des femmes et des événements imprévus, comme la COVID-19.
  • Contribuer à consolider les capacités institutionnelles des 66 organismes bénéficiaires du financement pluriannuel.
  • Aider 10 réseaux de défense des droits des femmes à lancer des campagnes, à faire de la sensibilisation, à provoquer des changements politiques et à mobiliser les gouvernements et la société à défendre les droits des femmes.

DERNIÈRES NOUVELLES

PARTENAIRES