Soudan du Sud : un simple point de suture pour sauver des vies

A baby boy sits on a table while his b=mother holds is hand smiling and a doctor examines him at a clinic.

C’est donc avec la peur au ventre que Rebecca Nyayuol, 37 ans, a franchi les portes de l’hôpital de Pariang en février 2021. Enceinte de trois mois et bien qu’apparemment en bonne santé, Rebecca ne connaissait que trop bien le traumatisme engendré par une fausse couche. Cette épreuve, elle l’avait effectivement déjà vécue à cinq reprises. Mais contrairement à ses autres grossesses, Rebecca a pu cette fois-ci bénéficier des soins prénataux essentiels dont elle avait besoin, dans un établissement de santé soutenu par CARE.

Lire la suite