UKRAINE : « C’EST TERRIFIANT DE VOIR DES ROQUETTES FONCER DANS SA DIRECTION »

Maria and Bohdan standing shoulder to shoulder, smiling at the camera.

La guerre s’est intensifiée le 24 février – c’est-à-dire il y a environ six mois. Trois jours plus tard, les premiers volontaires avaient déjà pris la route pour évacuer deux familles de Kiev. Aujourd’hui, les missions ciblent les régions de Kharkiv, de Kherson, de Donetsk, de Dnipro, de Mykolaïv et d’Odessa – des zones extrêmement dangereuses où sévissent de violents combats.

Lire la suite