Skip to content

Mis en œuvre au sein des municipalités locales, le projet Tukuy Yanapana de CARE vise à accroître la rentabilité des petites entreprises afin que les familles puissent profiter de meilleurs revenus pour les années à venir.

LE CONTEXTE

Les agriculteurs des provinces de Chuquisaca, en Bolivie, cultivent des arachides, l'amarante et l'origan, mais leur productivité est faible. Par ailleurs, les entreprises locales n'entretiennent pas de liens étroits avec les marchés pour écouler leurs produits, et les administrations municipales ont négligé le développement des petites et moyennes entreprises. La Bolivie possède l'un des plus hauts niveaux d'inégalité de revenus entre hommes et femmes de l'Amérique latine. Plusieurs obstacles empêchent les femmes de participer à l’économie et tirer parti de petites entreprises.

NOS OBJECTIFS

  • Améliorer la rentabilité et la compétitivité des petites exploitations familiales et des entreprises dans quatre municipalités de Chuquisaca.  Cela se fera à travers l'amélioration de la gouvernance municipale, l'éducation et la formation, ainsi que le renforcement de l'égalité des sexes.
  • Encourager la création de stratégies municipales qui assurent un développement économique durable et équitable à travers la participation des agriculteurs et de la société civile.
  • Travailler directement avec plus de 1 500 petits agriculteurs et propriétaires de petites entreprises, autant les hommes que les femmes, et en faire bénéficier indirectement plus de 53 000 membres de la communauté.

COMMANDITAIRES

Ce projet est réalisé avec l'appui financier du gouvernement du Canada par l'entremise de le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD).

DFATD

En bref

À propos du projet :
Début du projet : 2012
Fin du projet : 2016
Nombre de personnes ayant bénéficié : 54 690

À propos de la Bolivie

  • La Bolivie est l'un des pays les plus pauvres et les moins développés d'Amérique latine.
  • Plus de la moitié de la population bolivienne vit en dessous du seuil de la pauvreté, avec moins de 2 dollars par jour. (OMS, 2011)
  • Plus de 67 pour cent des femmes n’ont pas d’éducation scolaire ou ont fréquenté seulement l’école primaire. (OMS, 2011)
  • Dans la zone du projet, on estime que les femmes gagnent 67 cents pour chaque dollar gagné par un homme.
People_Empowered_Women_3

L'autonomisation des femmes

CARE encourage la participation des femmes dans les activités économiques. Tandis que nous travaillons avec les communautés pour renforcer l'économie locale, nous veillons à la participation significative des femmes.  Par exemple, des réunions et des sessions de formation où l’on éduque les femmes et les hommes sur leurs rôles et où on les sensibilise par rapport au travail non rémunéré des femmes.

Pour de plus amples renseignements sur ce projet, veuillez contacter projets@care.ca