« J’aime aller à l’école et voir mes amis. Mes matières préférées sont le portugais et l’anglais. Mais ça devient de plus en plus dur d’aller à l’école, parce que j’ai plein d’autres choses à faire et, parfois, je suis très fatiguée. »
« Au cours de mes 16 ans comme travailleur humanitaire, je n’ai jamais vu une violence aussi terrible que celle qui s’est abattue le mois dernier sur Juba, au Soudan du Sud. » Le directeur de pays pour CARE – Soudan du Sud, Fred McCray, écrit sur les défis du travail dans un contexte de conflit.
En février 2016, Batoul a mis quelques affaires dans un sac, pris son bébé de quatre mois et est partie toute seule vers l’inconnu. Elle a parcouru des milliers de kilomètres parsemés de nombreux obstacles avant d’atteindre la Serbie en fin d’année dernière.