Renforcer l’autonomie des femmes de génération en génération

Pendant toute ma vie d’adulte, je n’avais jamais voyagé ailleurs qu’en Europe. Je n’avais jamais visité de pays où les citoyens souffrent de la pauvreté. Six mois après le décès de mon mari, l’occasion m’a été donnée de faire un voyage en Afrique. Je peux vous dire que ce voyage a changé ma vie.

Peu importe ce que vous voyez à la télévision ou lisez dans les journaux, rien ne peut vous préparer à la réalité. Toute cette pauvreté… c’est difficile à décrire. Je suis encore émue lorsque je repense à ce voyage.

En tant que donateur, vous savez probablement de quoi je parle. Une pauvreté indescriptible, qui touche davantage les femmes et les enfants. Le manque d’éducation des jeunes filles favorise les mariages précoces, fait augmenter le taux de natalité et porte atteinte à leur autonomie financière.

J’ai été dégoûtée par tant d’injustice. Après avoir vu de mes yeux la pauvreté de ces femmes et les combats qu’elles mènent au quotidien, j’ai pris conscience que je devais et que je pouvais faire plus. Le don annuel que je versais à CARE Canada m’a tout à coup semblé insuffisant. C’est pourquoi j’ai décidé de faire un don par testament.

L’autonomie des femmes a toujours été une valeur fondamentale pour moi. La pauvreté creuse les inégalités, et je sais que CARE peut contribuer à combler les fossés. Je l’ai vu de mes propres yeux!

Je suis fière de soutenir CARE et de savoir que mon don par testament contribuera à rendre ce monde plus juste et équitable.

« Je veux qu’on se souvienne de moi comme quelqu’un qui faisait bouger les choses. Grâce au soutien de personnes comme vous et moi, CARE propose un autre modèle aux moins fortunés du monde entier. » 

Janey Harper