L’histoire d’Aina : du conflit familial à la concrétisation de ses rêves

In Madagascar, CARE worked with Nofy Nandrianina Noelisoa Rajernerson, a professional photographer who teaches at Akany Avoko Faravohitra, a residential rehabilitation center that provides young girls with second chances, life skills, a safe space, and support to deal with past traumas.

Nofy asked three of her students* to document life in the Center while telling their own stories.

Lire la suite

ZIMBABWE : DANS LE DISTRICT DE BUHERA, LES JEUNES FILLES NE MANQUENT PLUS L’ÉCOLE PENDANT LEURS RÈGLES

Au Zimbabwe, dans le district de Buhera, les statistiques montrent que les garçons sont plus assidus à l’école que les filles. Mais quelle réalité concrète se cache derrière les chiffres?
En fait, les adolescentes manquent souvent l’école durant leur cycle menstruel. Selon le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), près d’une jeune fille africaine sur dix en âge d’être scolarisée ne va pas en classe pendant ses règles ou a abandonné l’école à la puberté, faute de protections périodiques adaptées et d’installations sanitaires séparées dans les établissements.

Lire la suite

L’HISTOIRE DE SOA : DES AFFRES D’UNE ENFANCE TRAUMATISÉE AUX ESPÉRANCES DE L’APPRENTISSAGE

À Madagascar, CARE a mis sur pied une collaboration avec Nofy Nandrianina Noelisoa Rajernerson, photographe professionnelle enseignant au centre résidentiel de réadaptation Akany Avoko Faravohitra (en anglais). Cet établissement offre aux jeunes filles une seconde chance, un espace de vie sécuritaire, des aptitudes fondamentales, et un soutien adéquat afin de leur permettre de surmonter les traumatismes du passé.Nofy a demandé à trois de ses élèves* de documenter leur vie au centre, tout en racontant leur histoire.

Lire la suite

Ukraine : derrière chaque porte se cache une histoire

Chaque personne ici a une histoire à raconter, et j’aimerais pouvoir toutes les écouter. Je vais bien sûr les emporter dans mon cœur, mais aussi sur le papier, pour pouvoir les transmettre à mon retour. Il est en effet essentiel qu’elles continuent de résonner afin de sensibiliser le monde au sort des Ukrainiens, de mieux comprendre les besoins sur place, de recueillir des fonds, et d’apporter un soutien adapté aux personnes en situation de vulnérabilité.

Lire la suite

UKRAINE : QU’EMPORTERIEZ-VOUS SI VOUS DEVIEZ FUIR DANS L’URGENCE?

A young girl sitting on a bed, holding a stuffed animal cat.

Depuis l’escalade du conflit le 24 février dernier, plus de 13 millions de personnes ont dû quitter leur foyer en Ukraine. La plupart n’ont pu emporter que quelques produits de première nécessité et ont presque tout laissé derrière elles. Dans les périodes d’incertitude, de traumatisme et de peur, ce sont parfois de petits riens qui nous redonnent force et espoir, et particulièrement des objets du quotidien qui nous rappellent la maison.

Lire la suite

CARNET DE VOYAGE DE BARBARA GRANTHAM – DEUXIÈME PARTIE

Je suis récemment revenue de mon premier voyage en Afrique depuis ma nomination au poste de présidente et de chef de la direction de CARE Canada en avril 2020. Je souhaitais me rendre sur place pour rencontrer les équipes chargées de nos projets. Ma visite en Zambie et au Maroc s’est révélée particulièrement inspirante.

Lire la suite

UKRAINE : « C’EST TERRIFIANT DE VOIR DES ROQUETTES FONCER DANS SA DIRECTION »

Maria and Bohdan standing shoulder to shoulder, smiling at the camera.

La guerre s’est intensifiée le 24 février – c’est-à-dire il y a environ six mois. Trois jours plus tard, les premiers volontaires avaient déjà pris la route pour évacuer deux familles de Kiev. Aujourd’hui, les missions ciblent les régions de Kharkiv, de Kherson, de Donetsk, de Dnipro, de Mykolaïv et d’Odessa – des zones extrêmement dangereuses où sévissent de violents combats.

Lire la suite

RENCONTRE AVEC LA DRE GISMA AWAD HASSAN RWAH

Doctor Gisma Awad Hassan Rwah

Pendant plus de 10 ans, la guerre du Darfour a complètement coupé du monde le village de Gorlangbang et la majeure partie du sud du djebel Marra. La Dre Gisma Awad Hassan Rwah est l’unique médecin du centre de santé de CARE. Nous avons eu le privilège de nous entretenir avec elle afin de découvrir son travail et son combat quotidien pour sauver des vies, dans un contexte particulièrement dégradé.

Lire la suite